Analyse des Conditions Générales du Plan d’Epargne Retraite (PER) Individuel Conservateur Epargne Retraite (CER)

PER Conservateur Epargne Retraite (CER)

Analyse Good Value for Money des Conditions Générales

Version au 8 décembre 2021

Eléments de référence

Assureur :
Assurances Mutuelles Le Conservateur

Type de contrat :
Plan d’Epargne Retraite Individuel (PERIn)

Nature du contrat :
Collectif à souscription individuelle

Entité souscriptrice du contrat collectif :
Association MIPER

Version des conditions générales analysées :
CER 1 – 07 / 2021

Statut du contrat :
Ouvert aux souscriptions nouvelles

Frais

Frais de l’Association :
Droits d’adhésion à l’association MIPER : 15 €
Droits d’adhésion aux Assurances Mutuelles Le Conservateur : 15 €

Frais à l’entrée sur les versements :
3 % maximum de frais d’entrée sur les versements

Frais de gestion annuels sur les fonds en euros :
0,96 % maximum

Frais de gestion annuels sur les unités de compte (UC) :
0,96 % maximum prélevés mensuellement à hauteur de 0,08 % par diminution du nombre d’unités de compte

Garantie de table de mortalité

Absence de garantie de la table de mortalité

Montants minima de versement

Montant minimum de versement à l’ouverture :
100 €

Montant minimum de transfert entrant :
10 000 €

Montant minimum de versement libre :
100 €

Montant minimum de versements libres programmés :
Périodicité mensuelle : 150 €
Périodicité trimestrielle : 450 €
Périodicité semestrielle : 900 €
Périodicité annuelle : 1 800 €

Possibilité d’indexation annuelle des versements libres programmés :
Non

Fonds en Euros classique

Historique de taux servis (nets de frais et bruts de prélèvements sociaux) :
2020 : 1,00 % à 2,50 % selon bonus

Contrainte(s) éventuelle(s) d’investissement :
(néant)

Modes de gestion financières proposés

Gestion libre :
Investissement libre dans le fonds en euros du contrat
Accès à la gamme d’UC proposées en gestion libre
Possible activation des options de gestion financière suivantes :
Dynamisation de la participation aux bénéfices
Choix par l’adhérent du support sur lequel investir sa PB annuelle sur le fonds en euros
Arbitrage automatique chaque année à la première date de valorisation suivant le 5 février
Facturation des arbitrages réalisés

Investissement progressif
Fixation du montant des arbitrages mensuels à réaliser depuis le fonds en euros,
avec un minimum de 200 € par mois
Fixation du nombre d’arbitrages mensuels à réaliser entre 6, 12, 18 mois
Choix par l’adhérent de 1 à 9 support(s) sur le(s)quel(s) investir, ainsi que de la répartition entre eux en pourcentage
Réalisation des arbitrages mensuellement à la première date de valorisation suivant le 5 du mois
Absence de frais d’arbitrage

Sécurisation des plus-values (PVL)
Choix des unités de compte auxquelles l’option s’applique
Choix d’un palier de plus-value entre + 10 %, + 20 %, + 30 %, + 40 %
Contrôle réalisé chaque jour de cotation du(des) support(s) concené(s)
Arbitrage, le cas échéant, uniquement des plus-values constatées
Facturation des En savoir plus

Source:: www.news-assurances.com

Laisser un commentaire