Analyse du contrat d’assurance-vie multisupport multigestionnaire Conservateur Helios Patrimoine (CHP)

Conservateur Helios Patrimoine (CHP) est le contrat d’assurance-vie multisupport multigestionnaire proposé par le groupe d’assurance mutualiste Le Conservateur via son réseau d’agents généraux. C’est un contrat qui fait le choix de la simplicité dans son architecture, à rebrousse-poil de la tendance du marché consistant à multiplier les modes de gestion financière, les options de gestion et les unités de compte, ce qui peut conduire à un empilement de frais pour le client et/ou à une complexification pour le client.

Concrètement, Conservateur Helios Patrimoine (CHP) ne propose qu’un seul mode de gestion, à savoir de la gestion libre, charge son agent général Le Conservateur de délivrer ses prestations de suivi et de conseil dans ce cadre.

Cette approche se comprend, en comparaison avec des contrats patrimoniaux disponibles sur le marché où le client peut empiler trois couches de conseil et de frais associés :

le conseil de son intermédiaire financier, un conseiller en gestion de patrimoine ou un agent général par exemple, avec les frais et le commissionnement induits,
une prestation de gestion pilotée ( » gestion sous mandat collective) avec des frais additionnels à ce titre,
des supports en gestion active au sein desquels le client paie à nouveau des frais au titre du travail du gérant.

Conservateur Helios Patrimoine (CHP) offre en gestion libre l’accès :

à un fonds en euros classique:
accessible sans aucune contrainte d’investissement d’un pourcentage minimum en unités de compte ni de plafond de versement,
bénéficiant d’une garantie annuelle du capital nette de tous frais,
ayant servi en 2020 un taux compris entre 1,00 % et 2,50 % selon le bonus auxquels les clients pouvaient prétendre,

à une gamme de 69 unités de compte classées comme suit par Good Value for Money :
43 gestions actions,
10 gestions flexibles,
7 gestions profilées,
6 gestions obligataires,
2 OPCI,
1 gestion monétaire,

à 4 options de gestion financière paramétrables par le client et son agent général :
l’investissement progressif de l’épargne sur 6, 12 ou 18 mois sous réserve d’un investissement d’au minimum 200 € par mois,
la dynamisation annuelle de la participation aux bénéfices (PB) issue du fonds en euros, réalisée le 5 février de chaque année,
la sécurisation des plus-values latentes sur tout ou partie des unités de compte choisies par le client, à partir d’un palier de plus-value au choix de + 10 %, + 20 %, + 30 %, + 40 %,
la limitation des moins-values latentes sur tout ou partie des unités de compte choisies par le client, à partir d’un palier de moins-value En savoir plus

Source:: www.news-assurances.com

Laisser un commentaire