Analyse par Good Value for Money du contrat de prévoyance individuelle Conservateur Protection Famille (CPF)

Conservateur Protection Famille (CPF) est l’offre de prévoyance individuelle lancée par Le Conservateur pour ses agents généraux afin de leur permettre d’exercer pleinement leur devoir de conseil en appréhendant leur intervention sous l’ensemble des dimensions requises :

la préparation à la retraite,
la planification patrimoniale,
la protection de l’assuré et de ses proches.

Avec Conservateur Protection Famille, les agents généraux du Conservateur disposent d’une solution novatrice sous bon nombre d’angles afin de permettre à leurs clients de protéger les leurs en cas de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ou en cas de décès.

Conservateur Protection Famille (CPF) étant une assurance décès PTIA souscrite à titre individuel, les prestations versées aux proches de l’assuré en cas de sinistre viennent en sus de celles qu’il peut percevoir par ailleurs :

soit au titre de la couverture de prévoyance collective dont il bénéficie de la part de son employeur en tant que salarié,
soit au titre des garanties qu’il a pu souscrire, le cas échéant, en qualité de TNS par le biais d’un contrat de prévoyance Madelin.

Pour les travailleurs non-salariés (TNS) qui ont un contrat de Prévoyance Madelin, rappelons que les prestations prévues par ce type de contrat en cas de décès de l’assuré prévoient le versement d’une rente aux bénéficiaires, et donc pas celui d’un capital (ce que permet notamment Conservateur Protection Famille).

La souscription de Conservateur Protection Famille intègre systématiquement la garantie de versement d’un capital :

soit en cas de décès  » toutes causes au(x) bénéficiaire(s) indiqué(s) par l’assuré dans sa clause bénéficiaire, en sachant que celui-ci peut librement la modifier dans le temps comme il le souhaite,
soit en cas d’entrée en situation de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) à l’assuré lui-même, que ce soit à la suite d’un accident ou des effets d’une maladie.

La garantie décès est enrichie avec deux couvertures au profit de l’adhérent et de ses proches :

Les conditions générales du produit prévoient tout d’abord le versement du capital décès souhaité par l’épargnant en cas de décès accidentel entre le moment où le souscripteur a signé sa demande d’assurance et celui où son contrat est totalement entré en vigueur après prise en compte des résultats de la sélection médicale (voire financière). Cette couverture temporaire est toutefois plafonnée à 150 000 €.
Dans un souci de dépannage des proches de l’assuré, le contrat prévoit la possibilité de versement au(x) bénéficiaire(s) prévu(s) sous 48 heures d’une avance de 10 000 € sur le capital décès souscrit, dès En savoir plus

Source:: www.news-assurances.com

Laisser un commentaire